Comment faire une demande d’éligibilité à la fibre ?

AccueilWeb technoComment faire une demande d'éligibilité à la fibre ?

Pour bénéficier d’une connexion en fibre optique, vous devez répondre aux critères suivants :

  1. Le bâtiment ou le local doit être situé dans une zone urbaine.
  2. Il doit y avoir un central téléphonique à cet endroit
  3. Vous devrez fournir une preuve de votre adresse en France et des informations sur le nombre de lignes téléphoniques dont vous disposez dans les locaux.

Il est important de rappeler que ce service n’est pas gratuit, il coûte entre 10 et 30 € par mois en fonction du nombre de lignes installées et du type de connexion proposé.

Comment puis-je savoir si ma propriété peut bénéficier des services de fibre optique ?

Si vous souhaitez vérifier l’éligibilité de votre local, vous pouvez contacter l’équipe de support technique de l’Arcep qui vous enverra un formulaire de demande et vous demandera des détails supplémentaires sur votre propriété par e-mail ou par courrier.

Après nous avoir fourni les données demandées, nous vous enverrons un courrier confirmant si vos locaux sont éligibles pour une installation en fibre optique.

Que propose l’Arcep ?

Nous proposons trois types de raccordement à la fibre optique :

FTT : raccordement en fibre optique en temps plein, disponible d’un bout à l’autre des locaux.

FTTN : Connexion en fibre optique à plein temps, disponible d’un bout à l’autre du local, avec la possibilité d’ajouter une deuxième ligne dans le même local.

FSTN : Connexion autonome en fibre optique disponible d’un bout à l’autre des locaux.

En outre, le service d’installation comprend la conception et la construction de l’infrastructure de vos locaux.

Comment puis-je savoir si ma maison est éligible pour la fibre ?

Tous les nouveaux logements construits à partir d’avril 2018 devront disposer d’un accès ouvert au haut débit en standard (ou payer une redevance). Cela signifie que tous les logements construits après cette date doivent fournir au moins une connexion fixe à haut débit de 1 Gbps ou plus, capable de prendre en charge des services vocaux et de données sur un réseau Ethernet sans plafond ni limite de données, ou une connexion sans fil avec des vitesses de téléchargement de 2 Mbps ou plus et des vitesses de chargement de 512 Kbps ou plus (ou les deux).

Cela inclut toutes les nouvelles maisons construites d’ici à 2020, ainsi que toutes les nouvelles maisons construites à partir de 2021.

– Si vous ne disposez pas de votre propre alimentation électrique, nous devrons installer un câble électrique distinct qui reliera la ligne téléphonique et les équipements de votre maison ; c’est ce qu’on appelle un « raccordement électrique » ou un « point d’accès ».

– Une fois que tout est prêt, le technicien viendra installer les équipements chez vous et réaliser le raccordement électrique ; il installera également la première extrémité du câble chez vous ; cette opération sera supervisée par un installateur qualifié qui s’assurera que les bonnes connexions sont réalisées entre les différents composants du réseau ;

– Afin de protéger votre investissement, les équipements seront testés avant de partir ; en cas de problème pendant la phase de test, nous devrons effectuer des réparations et revenir sur le site jusqu’à ce que tout soit revenu à la normale ;

– Une fois l’installation initiale terminée, le technicien de maintenance vérifiera que tous les paramètres techniques restent corrects ;

Les étapes d’installation de la fibre optique

La première étape consiste à installer les câbles nécessaires au raccordement de vos locaux au réseau, généralement le câble qui relie les centraux et le boîtier de distribution, mais parfois aussi un câble secondaire, généralement plus petit que l’autre, qui vous permettra de raccorder vos locaux directement au central ou au boîtier de distribution via un autre point de connexion à l’intérieur de votre bâtiment (par exemple, la salle de bain ou la cuisine). Dans certains cas, ce deuxième câble n’est pas nécessaire, car il existe deux câbles qui font une boucle autour de votre propriété, vous permettant d’accéder aux deux côtés de votre maison en même temps : C’est ce qu’on appelle l’installation « double boucle » ou « multi-boucles » (le câble qui forme la boucle est appelé « câble principal »).

Lorsque vous vous rendez à l’installation, les techniciens vous expliquent ce qu’ils ont l’intention de faire : Ils vous expliqueront en détail la procédure et les risques liés aux différentes phases de l’intervention (comme le risque de casser quelque chose pendant l’installation, ou le risque que de l’eau pénètre dans le câble lorsque vous coupez les anciens câbles). Il est important de noter que les techniciens peuvent être amenés à effectuer des travaux à l’extérieur de votre domicile.