Boitier additionnel pour moteur essence : l’installation comporte-t-elle des risques ?

AccueilLe quotidienBoitier additionnel pour moteur essence : l’installation comporte-t-elle des risques ?

Il n’y a aucun risque pour votre véhicule d’installer un boitier additionnel. Vous serez surpris d’apprendre que même si l’installation d’un boîtier supplémentaire présente quelques inconvénients, ceux-ci ne sont pas toujours importants et peuvent souvent être surmontés en suivant certaines précautions et procédures !

1- L’installation d’un boîtier supplémentaire ne présente aucun risque, à condition que les critères suivants soient respectés :

a) Le boîtier supplémentaire doit être installé à la même position que le boîtier existant dans le compartiment moteur ;

b) Le raccordement du boîtier additionnel au faisceau électrique existant se fait à l’avant du boîtier additionnel ;

c) Le calculateur existant n’a pas de contact électrique direct avec le nouveau boîtier supplémentaire ;

d) Le boîtier supplémentaire est connecté au calculateur existant par l’intermédiaire d’un commutateur à relais ;

e) Le boîtier supplémentaire ne peut pas être mis hors tension manuellement ou au moyen d’un interrupteur ;

f) Un dispositif spécial doit être utilisé pour garantir que la clé de contact ne peut pas être insérée dans le commutateur d’allumage lorsque le boîtier supplémentaire est activé ;

g) Un système antivol doit être installé sur le boîtier additionnel pour empêcher son activation sans le consentement du propriétaire.

Boitier additionnel : un plus à votre moteur

La boîte contient un rapport de vitesse supplémentaire entre la transmission et le moteur qui lui permet de fonctionner à des vitesses plus élevées sans perdre le moindre couple du moteur. Ce boîtier peut également être utilisé en conjonction avec d’autres modifications, telles qu’un compresseur, pour vous permettre de faire tourner le moteur à un régime beaucoup plus élevé que la normale, sans perte de puissance ou d’efficacité, ce qui rend la voiture beaucoup plus maniable à grande vitesse, puisque les roues arrière auront beaucoup moins de traction sur la route en raison du poids supplémentaire du carburant nécessaire pour compenser l’augmentation de la vitesse ! La même chose s’applique à l’utilisation d’un turbocompresseur : ajoutez le boîtier, puis installez un plus gros turbo ou un plus gros compresseur !

Installation du boitier additionnel P-Tronic sur une FIAT